UE Systems France

Téléphone: +33 (0) 685 28 51 84 Email: danielm@uesystems.com

Diagnostiquer les roulements à faibles vitesses de rotation grâce à la technologie des ultrasons est une manière particulièrement efficace pour détecter simplement et rapidement d’éventuelles défaillances pouvant survenir sur des machines tournantes, que ce soit dans l’éolien ou dans d’autres types d’installations, comme le montre ce cas d’application.

Paliers, moteurs, réducteur, roulements, convoyeurs, pompes… Les machines tournantes exigent une surveillance de tous les instants. La maintenance prévisionnelle de ce type d’équipements peut être mise en œuvre de façon simple et efficace grâce à la technologie des ultrasons ; principes et exemples concrets dans cet article.

UESystems vous invite à partciper au webinaire sur le thème : Diagnostic & Surveillance de Machines Tournantes par Ultrasons.

UESystems vous invite à partciper au webinaire sur le thème : Maintenance 4.0 & Technologie des Ultrasons – Anticiper les défaillances industrielles & Réduire les coûts grâce à la technologie des Ultrasons : Principes & Exemples.

Dans cette vidéo, une présentation sur la maintenance prévisionnelle pour réduire les coûts grâce à la technologie Ultrasons est donnée à la conférence Sepem Rouen. Ceci est présenté par Daniel Mazières de la société UE Systems.

Dans cette vidéo, Daniel Mazières de la société UE Systems est interviewé lors de la conférence Sepem Rouen.

La capacité à surveiller l’état des équipements industriels 24 heures sur 24 et sept jours sur sept, depuis n’importe quel PC connecté à Internet, devient la tendance des opérations de maintenance 4.0. En tant que solution innovante de surveillance, les ultrasons jouent un rôle majeur grâce à une nouvelle technologie de capteurs et au développement de nouveaux systèmes de surveillance à distance totalement autonomes.

Contrairement à ce que certains pourraient penser, l’air comprimé n’est pas gratuit ! De par sa production et son transport, il représente très souvent une, voire la source énergétique la plus coûteuse des installations industrielles. Selon l’Ademe, les consommations d’air comprimé dans l’industrie en France représentent 11% des consommations électriques, soit quelque 12TWh et 75% des coûts occupés par le poste «Énergie».